Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 18:00

La reine est le pilier de la colonie des abeilles, c’est elle qui transmettra les caractéristiques à la colonie.

C’est de la reine que dépendra la vitalité de la ruche, agressivité ou douceur, productrice ou improductive, résistante aux maladies ou non, comportement hygiénique ou négligé, capable de pondre de grande quantité d’œufs ou pas, etc.

Reine des abeilles (10) Si une colonie ne répond pas à nos attentes, pour un des sujets énumérés précédemment, il suffit de changer la reine.

La reine entourée de sa cour.

Reine des abeilles (41)Reine des abeilles (38)La capacité de ponte et déterminante pour la vitalité d’une colonie.

Reine en ponte

Reine des abeilles en ponte (65)Reine des abeilles en ponte (66)Reine des abeilles en ponte (64)Il existe des reines de différentes races, couleurs et tailles.

Dans un rucher, il y a un mélange de race et de caractéristique entre les colonies, dû au brassage des mâles lors de la fécondation des reines.     

Les reines

Reine des abeilles (61)Reine des abeilles (2)Reine des abeilles (5)Reine des abeilles (19)Reine des abeilles (24)Reine des abeilles (48)Reine des abeilles (49)

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 18:00

Après avoir élevé des reines, il est temps de leur donner un nouveau logis

Nucléis (9)En premier temps, il faut orpheliner une ruche, c'est-à-dire supprimer la vieille reine.

Il n’y a pas de règle de temps, pour plus de chance de réussite l’idéale serait de huit jours.

Mais j’ai déjà supprimé des reines une heure avant l’introduction de la nouvelle reine, et qui ont été acceptées sans problème (Mais c'est risqué).

Reine morte

L’introduction est aussi facilitée pendant les périodes de miellée.

La nouvelle reine dans sa cagette d’introduction, l’extrémité sera fermée à l’aide d’une fine feuille de papier journal. Si le papier et trop épais, il sera préférable de le percer de petits trous, ou même de l’humidifier avec du miel, afin que les abeilles puissent libérer la reine. Il faudra aussi veiller que l’ouverture ne soit pas rapide, mais que les abeilles puissent s’habituer à la nouvelle venue.

La reine dans sa cagette   

Introduction d’une nouvelle reineLa cagette sera intercalée entre deux cadres de couvain naissant de préférence.

Introduction d’une nouvelle reine (1)Ce n’est que huit jours après l’introduction, qu’on pourra vérifier l’acceptation de la reine.

Avant ce délai, il y un risque d’emballement de la reine par les abeilles, qui l’étoufferaient et la tueraient.

Au huitième jour, la cagette a été entièrement nettoyée, même l’élastique a disparu.

Introduction d’une nouvelle reine (2)Il faut contrôler la ponte, si vous trouvez des œufs l’opération d’introduction à réussi, le cas échéant il faudra trouver la cause.

Si des cellules royales sont en construction, c’est que la reine n’a pas été acceptée, les abeilles l’ont tué et élèvent une autre reine.

S’il n’y a pas d’œufs ni de cellules, c’est qu’il a une autre reine vierge dans la ruche, ou bien, il n’y plus de larves d’âges pour un élevage royale, dans ce cas il faut introduire un cadre d’oeufs et larves afin de vérifier si les abeilles élèvent des cellules sur ce cadre au bout de 3-4 jours.     

Dans cette ruche, la reine à été acceptée, des œufs ont été pondu, l’idéal serait de trouver la reine, comme ici.

Introduction d’une nouvelle reine (3)Le dernier élevage 2014 de deux cupules 

CupuleAu petit soin.

Cupule (1)Cupule (2)

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 18:00

Lors du contrôle des ruches, j’ai une ruche qui n’est pas la seule d’ailleurs, avec une vieille reine marquée blanche (2011), qui devra être renouvelée avant le mise en hivernage.

Miellée des châtaigniers (5)J’ai par habitude, pour ses vieilles reines qui ont pu tenir une ruche pendant 3 ans, de garder la descendance de celle-ci.

C'est-à-dire, que je laisse faire la ruche, sans changer la reine par une reine d’élevage, ce seront les abeilles qui décideront à quel moment ils changeront la reine.

Et celle-ci à décider de le faire maintenant par une cellule de remérage, placé au centre d’un cadre.

Miellée des châtaigniers (6) Avec une belle larve de reine, baignant dans sa gelée royale, pour une réussite optimal, je conseille de contrôler tous les cadres un à un, et de supprimer toutes les autres cellules royales, sauf peut-être une moins âgée, au cas ou la première cellule échouerait.

Miellée des châtaigniers (7)Mais on peut aussi supprimer la reine et ne laisser que les deux cellules, c’est d’après sa propre appréciation, c’est un choix difficile.

Dans la première méthode, la reine continuera à pondre jusqu’à la naissance, mais le risque est que la nouvelle reine naissante soit tuée par la vieille reine ou par les abeilles.

Dans la deuxième méthode, la reine naissante sera acceptée immédiatement par la colonie, mais la colonie subira une dépopulation, du faite qu’il n’y aura pas de ponte entre, la création de la cellule, la naissance et la ponte de la nouvelle reine, soit plus de 15 jours.

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 18:00

Jeudi 29 étant férié, j’en ai profité de vérifier l’évolution de cet élevage de reine 2014 qui à mal démarré.

Les nucléis ont récolté un peu de miel d’acacia.

Nucléi Que s’est-il passé en 6 jours depuis le dernier picking ?

A première vue, c’est bien parti, la troisième série de cupules a été acceptée, elles sont operculées.

Elevage de reine d'abeilles (1)Celle-ci, n’est pas bonne, la larve c’est probablement détachée de la gelée royale, et a glissé vers le bas.

Je l’ai laissé, il reste une autre cupule de réserve sur la face opposée du cadre.

Elevage de reine d'abeillesSur certain nucléis, dont la population était très forte, j’avais donné 2 cupules à élever.

Dont j’ai pu récupérer quelques cupules, pour remplacer les défectueuses des autres nucléis.

J’ai également récupéré ces cupules, pour en donner à des nucléis dont les cellules ont éclos, mais dont le comportement des abeilles laissait croire qu’elles sont orphelines.  

Elevage de reine d'abeilles (4)Dans les nucléis qui avaient une cellule royale, et dont j’avais rajouté une cupule en cas d’échec de la cellule, ont éclot.

Les reines naissantes de ces cellules, ont immédiatement comme prévu détruites les cellules des cupules.

Elevage de reine d'abeilles (2)La cupule de plus près, la reine ou les abeilles ont ouvert le couvercle, laissant apercevoir la nymphe de la reine, la tache noire à l’intérieur et un œil, cette reine est perdue.

Elevage de reine d'abeilles (3)A ce stade, il est inutile de chercher à voir la reine, d’une part elle est trop petite, légèrement plus grande qu’une abeille.

Reine abeille 2014 (1)Et d’autre part, elles sont très nerveuses et risqueraient de tomber au sol ou de s’envoler, elles seraient perdues !

Reine abeille 2014Maintenant, on ne touche plus ! Je les laisse tranquille 15 jours, après ce délai, ce sera la vérification de la ponte.

En souhaitant que la météo soit au rendez-vous pour les vols de fécondations, ainsi que de la chance pour les reines ne pas devenir le repas de prédateurs, oiseaux, frelons….

Nucléi (1)Sur mon tableau de bord de la voiture, une guêpe coucou Chryside enflammée (Chrysis ignita)

Chryside enflammée (1)Chryside enflammée (Chrysis ignita) ou guêpe coucou

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 18:00

Trois jours après le renouvellement des cupules défectueuses, j’ai entrepris un picking de nouvelles cupules directement sur place à celles dont les cupules ont échoué une énième fois.

Cette fois-ci, les cupules du 20 mai ont toutes pour la majorité été acceptées, elles sont déjà operculées, elles sont maintenant au 8-9ème jours, encore 8 jours et elles vont naître.

Mais comme j’étais sur place, j’ai rajouté une cupule de réserve (à gauche du cadre), c’est pour le cas ou la reine de la grande cellule devait échouer, refroidissement, mort de la larve ou reine défectueuse.

Si la reine naissante est en forme, elle détruira la reine dans la seconde cupule.

Rattrapage de l’élevage Deux cellules naturelles ont éclos, ce sont les cellules royales des deux cadres que j’avais utilisé pour prélever les larves pour l’élevage des reines.

Rattrapage de l’élevage (2)A ce stade, les reines sont encore petites et difficilement repérables parmi les abeilles.

Petite exercice, trouver la reine sur ce cadre.

Rattrapage de l’élevage (1)

A partir du 5ème jour de naissance, la reine prendra l’envol pour s’accoupler avec plusieurs mâles, l’accouplement pourra se prolonger sur plusieurs jours, jusqu'à sa spermathèque soit pleine, cela dépendra des conditions météos et des mâles matures.

Dans les conditions normales, une reine devrait commencer à pondre 10 jours après la naissance, disons que c’est plutôt mon repère, c’est à cette date que je vérifie la ponte des reines.

Et toutes celles qui ne pondent pas à cette date, je les surveillerai de plus près, avec un sursis de cinq jours, après cette ultimatum, si elles ne pontent pas, je ne les garderai pas.

Alors avez-vous trouvez la reine sur la photo précédente ?

Bien sûr que oui, je l’ai volontairement centré sur la photo pour vous faciliter la recherche.

Mais pour ceux qui, qui cherchaient la difficulté, je vous l’ai entouré en rouge.

Rattrapage de l’élevage (3)

Après le vol de fécondation, sa spermathèque bien pleine, elle aura grossi (grandie), et sera plus facilement repérable.

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 18:00

Après la transhumance du 5 mai, que s’est-il passé ?

7 jours plus tard, il ne s’est rien passé !

Les abeilles n’ont pas butinées comme attendu.

Les acacias commencent à fleurir

Acacia (1) Quelques arbres sont plus avancés, sous un ciel orageux.

Acacia (3)Il faisait gris, froid et pluvieux, que les abeilles ne pouvaient pas sortir, aucune activité devant le trou de vol !

AcaciaLa plaine d’Alsace sous des trompes d’eaux par endroit.

Mauvais tempsA partir du 17 mai, les conditions météos se sont un peu améliorées, la floraison démarre

Acacia (4)Les abeilles commencent à les visiter.

Acacia (5)Acacia (6)Ce n’est que vers le 19-20 mai qu’au rucher on commence à deviner une rentrée de nectar.

Acacia (7)Les acacias sont à présent en pleine floraison

Les acacias en face du rucher.

Acacia (8)Ca y est, la miellée démarre, les abeilles arrivent lourdement chargées de nectar.

Acacia (12)Qu’elles tombent sur la planche d’envol

Acacia (10)Se traînent péniblement vers l’entrée de la ruche.

Acacia (11)Mais voilà, ça a été de courte durée, dans la nuit du 22 au 23 mai, des trombes d’eaux se sont déversées sur les acacias, la fraîcheur s’est installé, serai-ce la fin ?  

Il reste un petit espoir que non, les acacias devraient encore fleurir 8 jours, et la météo annonce une accalmie.

Une petite visite de curiosité a été effectuée vendredi soir 23 mai, sur la meilleure ruche du rucher, et ce n’est pas folichon, même pas une demie hausse !

Mais c'est toujours mieux que rien.


Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 18:00

Cette année les conditions météos (froid et pluie), ont chamboulé le cheminement de mon élevage de reine

J’ai ainsi crée le starter et le picking avant les nucléis.

Le 12 mai, j’avais préparé les nucléis.

La composition, un cadre de nourriture et un cadre de cire gaufrée construit, prendre de préférence de beaux cadres.

Nucléis Comme pour le starter on secoue 2-3 cadres de nourrices, mais contrairement au starter cette fois-ci, on rajoute au centre un cadre de couvain, de préférence du couvain de tous âges, œufs, larves et couvains operculés

Nucléis (1)Laisser reposer deux jours au frais et à l’ombre.      

Nucléis (2)

Le 14 mai, le déplacement des ruchettes sur mon lieu de fécondation

Nucléis (4)

Le starter a une place privilégié, il faut veiller de ne pas secouer les larves dans les cupules, l’idéal serait d’avoir le starter sur la place de fécondation, afin d’éviter d’être secoué pendant le transport.

Nucléis (3)

Sur place, tous les nucléis ont été visités, toutes les cellules royales ont été détruites

Ici deux de chaque côté du cadre

Nucléis (6)C’est maintenant que les cupules du starter interviennent

Sur cette barrette, 5 cellules sur 9 ont été élevées, c’est très faible !

Nucléis (5)Ses cupules ont été placées à la place des cellules royales, qu’on avait détruites précédemment  

Nucléis (7)Et comme je n’avais pas assez de cupules, j’ai utilisé la bonne vielle méthode qui consiste à prélever une cellule royale d’une autre ruchette (ruchette d’une reine qui correspond aux critères d’élevage).

Cette cellule royale a été insérée dans le cadre de couvain.

Nucléis (8)Six jours plus tard le 20 mai, un contrôle d’acceptation des cellules.

Mais deux jours avant, j’avais crée un nouveau starter et fais élever de nouvelles cupules, pour remplacer les cellules non acceptées.

Et j’ai bien fait, aucune cellule n’a été acceptée !

Nucléis (10)Et celle qui l’était, la larve était morte dans la gelée royale 

Elles ont préféré élever leurs propres larves !

Nucléis (11)

Conclusion :

Il ne sert à rien de brûler les étapes !

Dorénavant, je veillerai bien à respecter le délai de 8 jours d’orphelinage des nucléis, avant de donner les cupules.

Autre remarque, quelques cupules ont été détruites par les abeilles pendant le transport, stress des abeilles ou décollement des larves suite aux chocs ?

Là aussi, à l’avenir, je transporterai les cupules comme je le faisais toujours, dans un récipient protégé de mousse et au chaud.

Voilà, mon élevage a foiré ! Je me suis débrouillé comme un bleu

Mais rien n’est perdu, dans quelques jours j’y retournerai, je ferai le picking sur place, et leurs donnerai les cupules comme s’ils étaient en mode starter.

Et tout ça à cause du mauvais temps, l’an prochain, j’attendrai les beaux jours

Nucléis (9)    

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 19:00

Un radoucissement, un rayon de soleil, et c’est la rué sur le pollen des noisetiers

Rucher

 

Elles rentrent les pattes pleines de pollen.

Abeilles et pollen


Abeilles et pollen (1) 

 

Abeilles et pollen (2)

 

Les ventileuses en actions

Abeilles et pollen (3)

 

Abeilles et pollen et ventilleuses (5)

 

La communication des informations

Communication des abeilles entre-elles (1)

 

Communication des abeilles entre-elles

 

Un atterrissage un peu manqué

Abeilles et pollen (4)

 

Les perce-neige en fleurs

Perce neige


Est-ce le début de l’activité apicole ? Le printemps ? Ou aurons-nous un retour des conditions hivernal ?

Mais je ne vous cache pas que j’ai hâte d’ouvrir les ruches.

      

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 19:20

 

Au rucher, cet après-midi pas de pluie !  Hausse de la température et c’est l’effervescence.

Au rucher le 17.02.2014

Elles volent comme si c’était le printemps.

Au rucher le 17.02.2014 (3)

 

Au rucher le 17.02.2014 (4)

Les rentrées de pollen commencent à arriver.

Au rucher le 17.02.2014 (2)

 

Au rucher le 17.02.2014 (5)

Bonne nouvelle, toutes les ruches volent

Au rucher le 17.02.2014 (1)

Dans 3 semaines, si tout va bien le travail au rucher redémarrera.

Au rucher le 17.02.2014 (6)

Mais avant, pour patienter, une série de sortie nature.    

La vidéo

 


 

 

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 19:00

A l’intérieur du rucher, mauvaise surprise, des musaraignes et des mulots ont proliférés, souillants de déjections les couvertures et le dessus des ruches.

Ils profitent de la chaleur de la grappe hivernale des abeilles, pour hiverner.

Musaraigne et mulot (1) 

Je n’ai pas le choix, il faut intervenir en posant des appâts dans le rucher.   

Musaraigne et mulot

A l’extérieur.

Pas de signe d’hiver, quelques reines commencent timidement à pondre à en juger les trous de vol.

De l’eau de condensation commence à s’accumuler devant les trous de vol.

Eau de condensation

Elles s’impatientent, elles veulent le printemps, voler et récolter du pollen.

Mais elles devront encore patienter un bon mois, février n’a pas encore dit son dernier mot.

L’hiver n’est pas encore arrivé, et le retour pourrait être brutal.  

Eau de condensation (1)

 Devant d’autres trous de vol, des abeilles mortes, ceci n’est pas alarmant, dans la mesure que ce ne sont que quelques abeilles. Ce sont des mortalités naturelles, les abeilles d’automne arrivants en fin de vie.

Si devant d’autres ruches on n’observe pas d’abeilles mortes, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de mortalité hivernale, mais plutôt, que les oiseaux sont passés avant nous, ils en sont très friands.

Pour vérifier les mortalités, il faut passer au rucher de bonne heure et avant les oiseaux.

Mortalité hivernale

Pour l’instant, ce ne sont pas que les abeilles qui s’impatientent, mais moi aussi.

Les visites se font au trou de vol, jusqu’au 15 mars au moins. 

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026