Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 20:38

Est-ce déjà la fin d’une bonne miellée ?

Les conditions météo se sont dégradées, de gros orages, des trompes d’eau ont littéralement balayé les pucerons des branches. Les traces de gouttelettes sont quasi nulles

 

La récolte du châtaignier a été faite hier dans la difficulté.
Ne reste plus qu’à patienter le retour de jours meilleurs.

 

Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 21:12

Ça fait quinze jours que je surveille les premiers signes d’une éventuelle miellée de sapin.

Premier signe, les abeilles se dirigent droit vers les forêts de sapin (les petits points brun sur la photo), qui se situent à vol d’oiseau à une distance d’un à trois kilomètres du rucher.

 

Comment vérifier si ce sont bien les sapins qui miels ?

Pour ça, j’ai un coin, repère de quelques vieux sapins qui sont les premiers à miellées.
SAPIN Péctiné (Abies alba)  

 

Je les ai choisi parce qu’il  y a des feuillus sous leurs branches, et pour quelle raison ?

Tout simplement les gouttelettes projetées par les pucerons sont bien visibles sur les feuilles.

Sur ces premières observations on trouve déjà les premières gouttelettes, ce n’est pas encore la grande miellée mais si les conditions météos s’améliorent ça va démarrer.

 



Aujourd’hui, augmentation des traces d’un début de miellée.

 



Ne reste plus qu’à trouver le puceron sur la branche, pour confirmer la miellée.

Êtes-vous capable de trouver le puceron sur cette branche ?  (Facile)

                              

Repost 0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 20:01

Petit contrôle aujourd’hui, et malheureusement une ruche a essaimé, mais la récolte s’annonce assez bonne, malgré une météo médiocre depuis l’arrivée sur cite.

 

Le miel de châtaignier un des miels les plus puissants et les plus persistants de nos miels français.

Ils se distinguent par certains éléments très caractéristiques.

Analyse sensorielle :

Issus à la fois de nectar et/ou de miellats, la coloration est très variable et va d’un brun clair à un brun très foncé. La composition en sucres en fait des miels à cristallisation lente et assez grossière. C’est surtout par la saveur et l'arôme qu’il se démarque des autres miels. L’odeur est puissante, forte, persistante. En entrant dans une miellerie, on sait immédiatement si l’on extrait du miel de châtaignier.

La saveur est toujours amère voire très amère. « On aime où on n’aime pas »

L’arbre.

 


La fleur

 



Et les abeilles qui butinent








Repost 0
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 19:49

Les fleurs commencent à fleurir tout doucement.

La plupart sont encore fermées.

 

Sur d’autres on commence à apercevoir les pointes blanches

 



Et les premières ouvertes. Je calcule encore 8 jours avant la miellée.

 

L’emplacement a été préparé hier, et dimanche matin 4h00 réveil pour la transhumance de quelques ruches.

C’est mieux de partir tôt le matin, et d’arriver au lever du jour, surtout que le terrain sur place est très mauvais, trébucher et tomber avec une ruche peut arriver.

 

Au fond de l'emplacement ce sont les arbres d'acacia encore bien vert, mais dans une dizaine de jours ce sera tout blanc. 
A condition que les conditions météo soient favorable.
  
L’acacia ou robinier faux - acacia

Le robinier (Robinia pseudacacia L.), appelé communément acacia en France, est un arbre de la famille des Fabacées ou légumineuses. Il fait partie de la sous-famille des papilionoidées. C'est un arbre originaire du Canada, introduit en France au XVII ème siècle, planté et naturalisé un peu partout.

Les fleurs blanches, parfois roses, sont réunies en grappes pendantes. Elles sont odorantes et fournissent aux abeilles un nectar parfumé qui donne un miel d'excellente qualité.

C'est un miel clair, blanc à jaune léger, toujours liquide quand il est pur, plus ou moins élégantes au nez, car il dégage quelquefois une odeur de cire. Au niveau gustatif, l’arôme est léger, délicat, à forte sucrosité, sans amertume ni acidité. Peu persistant en bouche, il rappelle celui de la fleur de robinier. Riche en fructose, il a une cristallisation très lente et peut rester à 1’état liquide durant des années. Sa qualité essentielle, outre son exceptionnelle stabilité, est sa finesse et sa faible intensité d’arômes. En France, les récoltes de miel d’acacia très pur sont assez rares : elles dépendent des conditions climatiques, de l’importance des floraisons adventices (arbres fruitiers, aubépines…) dans l’aire de butinage, et de l’apiculteur qui doit prendre en compte la période de floraison des robiniers et qui doit parfois trier ses récoltes avant l’extraction.

 

Repost 0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 19:33

Plante mellifère appréciée des abeilles, mais sans toutefois apporter un apport significatif  de nectar (Du moins dans ma région). Le pissenlit est une plante dite hermaphrodite, elle a des organes mâles et femelles. Grâce à eux et à ses multiples fleurs dans son réceptacle, l’abeille peut lui permettre de s'autoféconder et ainsi de se multiplier.

Comment ça marche ?


    2                                                                                                                                                             

3


L'abeille remplit de grains de pollen.



La maturation des sexes dans une fleur de type ligulée et décalée, l'organe mâle est mûr avant la femelle.

Le pollen est recueilli par les insectes butineurs, à l'extrémité des étamines, qui arrivent à maturité avant le pistil. Ensuite le stigmate s'écarte pour laisser la ligulée devenir femelle et être fécondée par le pollen d'une autre ligulée ou même d'un autre pied de pissenlit.

La fécondation donne naissance à un fruit, l'akène, muni du fameux parachute duveteux. Ces fruits sont disséminés par le vent, sur des distances pouvant atteindre 10 km.
Dans les vignes d'Alsace  






Repost 0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 18:17


Après les cerisiers la floraison des pommiers.

Mais cette année les abeilles ne peuvent pas vraiment en profiter, les journées sont redevenues froide, et la pluie n’arrange pas les choses n’ont plus. 

Profitant des quelques rayons de soleil pour butiner ces belles fleurs de pommier, de couleur blanche à rouge selon la variété.                                                        

                                                                                                                            



                                                                                                                         



Repost 0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 18:13

Les cerisiers commencent à fleurir, une aubaine pour les abeilles qui y récoltent nectar et pollen.
1

2

3

4

5

6

7


Par la même occasion elles contribuent à la pollinisation des cerisiers. J’espère juste que les arboriculteurs les respectent, et ne traitent pas les cerisiers en pleines floraisons.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026