Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 18:00

Cet article sera dédié à la préparation du starter

Qu’est-ce que le starter ?

Le starter est une petite caisse de la taille d’un nucléi.

Starter apiculture La composition :

Une caisse rectangulaire, adapté aux dimensions d’un cadre du corps de ruche.

Deux couvercles, trois barrettes percées au diamètre des cupules, deux barrettes d’extrémités

La fonction :

Démarrer un élevage royal (élever de nouvelles reines d’abeilles)

Starter apiculture (1)

Mise en œuvre :

1) Sélectionner la meilleure ruche du rucher

2) Préparer deux caisses, le starter et une deuxième ruchette.

Pourquoi une deuxième ruchette ? Réponse, pour éviter les erreurs de débutant !  

Effectivement pour que le starter fonctionne, il est primordiale qu’il n’y pas de reine dans la ruchette.

A combien d’apiculteur ce n’est pas arriver d’avoir la reine dans le starter ?

Je dirais que c’est déjà arrivé à tous, moi le premier, même en ayant localisé la reine sur un cadre avant l’intervention, celle-ci se déplacera au court de notre intervention, qu’à un moment donné elle sera au mauvais moment au mauvais endroit, c'est-à-dire sur le cadre que j’avais pris pour secouer les abeilles dans le starter.

Starter apiculture (2)

Donc avant de secouer des abeilles dans le starter, on cherche la reine, mais pour gagner du temps on peut mettre les cadres qui nous intéresse de cotés dans une troisième ruchettes.

Une fois la reine localisée

Starter apiculture (3)

Ce cadre avec les abeilles et la reine sera placée dans cette deuxième ruchette.

Maintenant, on peut commencer la préparation du starter.

Starter apiculture (4)

Le starter reçoit 3 cadres, la norme c’est 1 cadre de miel, 1 cadre de pollen, 1 un cadre rempli d’eau.

Mais à chacun sa propre sauce, pour moi ce sera un cadre de miel frais, et 2 cadres de pollen frais et miel

2) Mettre un cadre de miel frais dans le starter.

3) Prendre un cadre de couvain ouvert, larves et œufs, remplis d’abeilles, ce sont principalement des abeilles nourrices sur un tel cadre.

Starter apiculture (5)

Secouer ces abeilles dans le starter, même qu’un deuxième cadre pourra être secoué.

Starter apiculture (6)

4) Compléter à présent le starter avec les deux cadres de pollen frais et abeilles, faire attention aussi de ne pas exagérer avec le nombre d’abeilles, trop d’abeilles = surchauffe de l’essaim, risque de mourir.

Starter apiculture (7)

5) Fermer à l’aide du deuxième couvercle, qui est inséré à l’aide d’une entaille dans les deux parois extérieur.

Starter apiculture (8)

J’oubliai de préciser une chose importante, hormis la reine qui ne doit pas se trouver dans le starter, il ne doit pas y avoir non plus de couvain, de larves et des œufs sur les trois cadres.

6) Cette ruchette sera placée à l’ombre et au frais dans un coin du rucher ou dans la cave pour ceux qui n’onT pas de rucher.

Pour les besoins en eaux, je place une éponge sur le coté de la ruchette maintenu à l’aide de la ficelle bleu au niveau de l’ouverture circulaire grillage, visible sur les 3 premières illustrations.

7) Laisser tranquille pendant une douzaine - vingt-quatre heures environ.

Pour mon starter il a été préparé l’après-midi 14 h, et les cupules (Larves) lui seront donnés le lendemain matin 10h00.  

Starter apiculture (9)

 

Pour rappel :

Qu'est ce la meilleure ruche d'un rucher ?

De mon point de vu, dans l'ordre.
1) Sa douceur, en premier critère de sélection.

2) Suivi de sa propreté, c'est à dire des abeilles qui ne laissent pas de débris de cires, des abeilles mortes ou tout autres détritus au fond de la ruche.

Avoir un fond de ruche, propre et sec.
Capable de détecter les oeufs, larves ou couvain défectueux ou malades, et de les éliminer rapidement.

3) En troisième position, la capacité à remplir une hausse de miel, à être une bonne productrice, ce qui est évident pour l'apiculteur 

Repost 0
Published by abeille pat - dans Travaux d'hiver
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 18:00

La forêt est maintenant totalement verte, qu’il est quasiment impossible de trouver une mue de cerf.

Les sorties à présent sont pour la beauté de notre forêt

ForêtLa végétation pousse, toutes les variétés de plantes et de fleurs recouvrent le sol.

Forêt (1)Une plante de la forêt, dont je ne connais pas le nom, s’il y des spécialiste pour la nommée.

Plante de la forêt (1)La fleur en détaille.

Plante de la forêt (2)Parfois il faut de la persévérance pour pousser.

Plante de la forêtLa fougère est très bien représentée dans notre forêt.

FougèresMais la végétation, n’empêche pas de rencontrer nos animaux des bois.

Comme ce renard, que je croyais mort.

RenardMais non, il faisait une petite sieste    

Renard (1)Il n’était pas en forme, il était aussi atteint de la gale, mais moins atteint que le précédent.

Il leva sa tête et faisait sa toilette sur la partie contaminée, dès qu’il m’a remarqué, il a prit la fuite.

Renard (2)Comme ce sanglier, moins gros que le dernier.

Sanglier

Repost 0
Published by abeille pat - dans mammifères
commenter cet article
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 18:00

Dans la nuit du 5 au 6 mai, la remorque a été transhumée sur son emplacement, en prévision de la miellée des acacias.

De jour, le 8 mai une petite visite des ruches.

Transhumance dans les acacias Elles volent bien, les rentrées de nectar commencent timidement

Transhumance dans les acacias (1)Transhumance dans les acacias (3)Transhumance dans les acacias (2)Mais les conditions météos ne sont pas très bonnes, c’est couvert, gris, il fait frais, il y a du vent, il y a des averses par intermittences.

Les abeilles sortent aux risques et péril de leur vie.

Transhumance dans les acacias (4)Je croise les doigts pour que la météo s’améliore ces prochains jours.

Pour l’instant, les acacias commencent juste à fleurir timidement, ce qui devrait être un avantage jusqu'à l’arrivée des beaux jours.

Transhumance dans les acacias (5)

Repost 0
Published by abeille pat - dans La transhumance
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 18:00

Toujours fidèle à leur territoire, le 7 avril.

Passage d’un layon   

La harde de cerfs La harde de cerfs (1)Dans les sapins

La harde de cerfs (2)Les bois repoussent de jour en jour

La harde de cerfs (3)Je suis repéré

La harde de cerfs (4)La harde de cerfs (5)La harde de cerfs (6)La harde de cerfs (7)

Repost 0
Published by abeille pat - dans cerfs
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 18:00

Encore une série cache-cache, mais avec une compagnie de sanglier.

  Difficile de voir à travers les branchages

SangliersSangliers (1) Mais on c’est vu

Sangliers (2)Sangliers (3)

Timide sortie

Sangliers (4)Sangliers (5)Des hésitations

Sangliers (6)Des échanges de regards

Sangliers (8) Des attitudes

Sangliers (7)Sangliers (9)Sangliers (10)Sangliers (11)Sangliers (13)La fuite

Sangliers (14)

Repost 0
Published by abeille pat - dans mammifères
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 18:00

Suite de la sortie de l’ours le 6 avril.

Myrtilles Cette année les myrtilles devraient être abondantes sur certain secteur, à en juger les baies de myrtilles.

Myrtilles (1)Il n’y pas d’abeilles, mais des bourdons qui les visites

Myrtilles et bourdon

En forêt

ForêtLe manque de pluie, commence à causer des dégâts aux grenouilles, les mares s’assèchent, les œufs de grenouilles se meurent.

Œufs de grenouillesMalgré le manque d’eau, les jeunes poussent d’hêtre sortent de terre

Hêtre

 Un mois plutôt qu’en 2013, le premier muguet (6 avril).

MuguetMême les Orchidées sauvages (Orchis mascula, si je me trompe ?), poussent en avance.

Orchidée sauvage, Orchis masculaOrchidée sauvage, Orchis mascula (1)Le merisier en fleurs au milieu des feuillus et sapin

MerisierSur les troncs morts, le champignon fomitopsis pinicola pousse abondamment.

Forêt fomitopsis pinicolaUne vue sur la vallée alsacienne, les fruitiers en fleurs

Vallée alsacienneDans les prés le pissenlit fleurie, visité par un bourdon.

Pissenlit et bourdon

Repost 0
Published by abeille pat - dans nature
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 18:00

Les mésanges commencent à arriver

Mésange et cadre piège à varroas (1)Mésange et cadre piège à varroasMésange et cadre piège à varroas (2)Mésange et cadre piège à varroas (3)Elles picorent les larves qui sont sur le cadre.

Mésange et cadre piège à varroas (4)Pour l’instant ils ne sont que deux, mais le temps que l’information passe, ils seront plus nombreux.

Mésange et cadre piège à varroas (5)Mais il y a aussi les corbeaux

Corbeaux-et-cadre-piege-a-varroas--1-.JPGCorbeaux et cadre piège à varroas

Repost 0
Published by abeille pat - dans oiseaux
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 18:00

Pendant que j’admirais les plants de myrtilles.

Les myrtillesJ’ai été surpris par un ours ! Non je plaisante, il n’y a pas d’ours en alsace

Le gros keilerMais par un gros keiler, c’est un gros sanglier mâle solitaire.

Le gros keiler (1)Un colosse de près de 100kg

Le gros keiler (2)Qui déboule à toute vitesse des myrtilles

Le gros keiler (3)Là, il n’aurait pas été bon de se trouver dans sa trajectoire.

Le gros keiler (4)Il défonce tout sur son chemin

Le gros keiler (5)Branchages, feuilles, tout vole en éclat, rien ne lui résiste !

Le gros keiler (6)File à toute allure en direction de mon fils.

Le gros keiler (7)Le gros keiler (8)Le gros keiler (9)Le gros keiler (11)Le gros keiler (12)

Ouf, on a eu chaud, cette fois-ci 

Repost 0
Published by abeille pat - dans mammifères
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 18:00

Eh non ce n’est pas une blague du 1 avril, j’ai bien trouvé une belle petit mue, posé tel quel.

Mue de cerf J’ai bien regardé autour de moi, si on ne m’avait pas fait une blague en la posant debout.

Mue de cerf (1)Pas de blague, elle est bien pour moi.

Mue de cerf (2)

En poursuivant mon chemin, je tombe sur deux os

Puzzle macabrePuis sur d’autres, de quel animal ?

Puzzle macabre (1)Des poils, qui pourraient appartenir à un cervidé

Puzzle macabre (2)Quelques mètres plus loin, mon puzzle est complet, ou presque, puisqu’il manque le plus important, la tête !

Puzzle macabre (3)C’était les restes d’un cerf, un bûcheron l’a récupéré en passant protéger les jeunes pousses de sapin, en les badigeonnant d’un répulsif sur la cime.  

Travaux forestiersEt dire que 3 semaines plut tôt, j’avais senti l’odeur de décomposition 50m plus loin, j’avais essayé vaguement de trouver le cadavre, si j’avais su !   

Forêt  

Repost 0
Published by abeille pat - dans cerfs
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 18:00

Les conditions météos ne se sont pas améliorées depuis quelques jours, qu’entre deux averses, j’ai rapidement visité les ruches.

Un rayon de soleil ou l’arrêt de la pluie, elles rentrent du pollen

Abeille au trou de vol De toutes les couleurs, jaune claire au rouge

PollenPollen (1)Les abeilles porteuses de pollen dans la ruche  

Pollen (3)Une cire gaufrée remplie de pollen et enrobé de miel de fleurs.

Pollen (2)En manipulant ces cadres de pollen, des grains de pollen tombent sur le dessus des cadres, qui seront immédiatement ramassés par les abeilles et rangés dans les alvéoles.

Pollen (4)Une autre cire gaufrée, reçue à la dernière visite, la reine y est en ponte.

Reine en ponteLes minuscules œufs

Reine en ponte (1)Cette visite a été principalement axée sur le découpage des cadres pièges à varroas, qui ont été mis en place lors de la pose des hausses.

La majorité de ces cadres ont été construits et pondus, ceux qui sont operculés ont été découpés et remis en place.

Cadre piège varroasPour vérifier l’efficacité du piégeage, il suffit de briser la cire, et de chercher cet acarien, pas toujours visible immédiatement, mais en cherchant bien, on en trouve !

Cadre piège varroas (1)Ces cadres, je les laisse exposés à l’extérieur (à condition qu’ils ne contiennent pas de miel, à cause du pillage). Ils seront nettoyés par les mésanges et autres oiseaux.

Cadre piège varroas (2)

Je termine cet article par de mauvaises nouvelles, actuellement nous observons une mortalité anormale devant nos planches d’envol.

Abeilles mortesDes mortalités plus ou moins importantes chez certains apiculteurs de la région, des signes de maladie noire, des centaines d’abeilles mortes au petit matin.

Pour l’instant, ce n’est pas encore catastrophique, puisque de nouvelles abeilles naissent et les remplacent, mais si ça continue, il n’y aura plus de butineuses pour la miellée d’acacia dans 10 jours.

Les causes de ces mortalités ?

Aucune idée, puisque ce n’est pas généralisé, une ruche n’a aucune perte et la voisine des centaines, n’ont-elles pas la même source de butinage ? C’est une éventualité ou sont-elles plus fragiles ?

Nous suivons l’évolution de très près…….

Repost 0
Published by abeille pat - dans travaux au rucher
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026