Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 19:18

Cet automne comme tous les ans, j’avais planté un champ de moutarde.
(8 septembre 2009) 

P9060162  P9190264
(27 septembre 2009)
P9240009
C’était l’une des dernières rentrées de pollen.

Au printemps, la reprise de l’élevage est retardée jusqu’à l’apport de pollen frais quand il n’y a pas de stock dans la ruche. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas négliger le besoin de pollen d’une colonie, et veiller à avoir des apports abondants en automne.  

Moutarde 

De belles pelotes de pollen accrochées aux pattes. Moutarde (1) 

Moutarde (3)                                                                        

En plein vol

Moutarde (2) 

Perché au sommet.

Moutarde (4) 

La fin de la floraison, couleur d’automne en arrière plan.
Plus d'un mois de floraison.
(26 octobre 2009)
Moutarde (6)

Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 18:28

Cette fin de saison lors d’une dernière visite, j’ai découvert une ruche bien peuplée mais avec du couvain bombé.
Signe d’une ruche orpheline et que se sont des abeilles qui ont commencé à pondre des œufs non fécondés, qui donneront naissance à de faux bourdon.

Ruche-bourdoneuse--3-.jpg 

                                                                      Un cadre couvain normal
Ruche-bourdoneuse.jpg  P6110039.JPG


Mais un contrôle plus approfondi laissa apparaître la reine ! 
Ruche-bourdoneuse--2-.jpg
 

Ruche-bourdoneuse--1-.jpg


C’était une jeune reine de cette année, qui en début de saison laissa penser à une bonne reine d’avenir, sa ponte était très bonne.

Les causes peuvent être multiples :

Pendant la période d’accouplement elle n’a pas été suffisamment fécondée, le varroa peut aussi avoir causé des dégâts lors du cycle de l’évolution,  une malformation des ovaires, etc.  

Ruche-bourdoneuse--4-.jpg 

Que faire ?

Admettons que je n’aurai pas vu la reine, ont aurai introduit une reine en ponte et supprimé les cadres de couvains bombés, mais dans ce cas précis les abeilles auraient tué la nouvelle reine et gardé l’ancienne.  

Tué la reine et introduire une nouvelle ?

A cette période de l’année ce serait risqué, pas pour l’acceptation de la nouvelle qui à cette époque de l’année passe comme une lettre à la poste, mais pour le temps d’attende entre l’acceptation et le début de ponte, d’après le couvain restant qui n’est que bombé, laisse penser qu’il ne reste plus que de vielles abeilles, le temps de ponte aux premières naissances pourait avoir comme conséquence un effondrement de la colonie, et sa mort pendant l’hiver.

Donc j’ai choisi la solution de la réunion.

Comment procédé :

1.       Enlevé la ruche de l’emplacement

2.       Y mettre la ruche à renforcer

3.       Secoué les abeilles sur un tissu

R-union-de-colonies.jpg 

4.       Attendre quelques minutes qu’elles rejoignent leur emplacement initial

5.       Secoué les dernières devant l’entrée.

R-union-de-colonies--1-.jpg 

Autre cas de figure.

Ici la formation de cellules royales

Cellules-royales-P9060163.jpg 

Là on peut supposer qu’elle est bien orpheline (un contrôle et toutefois préférable), plus d’œufs mais encore du couvain à éclore encore suffisamment populeuse, introduire une nouvelle reine est la solution à réaliser.
Ne reste plus qu'à patienter jusqu'au printemps, pour vérifier la bonne évolution de ces deux colonies.

Repost 0
Published by abeille pat - dans travaux au rucher
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 19:40

Cette fin de saison en septembre à l’arrivée au rucher, je remarque une effervescence anormale.

Je me doutais de ce qui s’y passe, j’ai eu la maladresse d’oublier de fermer l’armoire à vieux cadres à miels, qui étaient destinés à être distribué aux abeilles pour l’hivernage.

A l’ouverture de la porte du rucher, mes yeux se dirigent droit sur l’armoire à provision.

Elles n’ont pas mis longtemps à trouver l’ouverture !

Durant cette fin de saison, les rentrées de nourriture se faisant rare, les abeilles se ruent sur toutes goûtes de miel qui traînent, et cette petite fente leur a suffit.

 Pillage au rucher 09

Arrivant de partout, des fenêtres, des fentes du rucher, elles se ruent sur l’armoire.

Pillage au rucher 09 (1) 

A l’ouverture un nuage d’abeilles surgie comme libéré d’un emprisonnement, et vol vers la sortie toutes en me bousculant comme des taureaux sortie d’une arène, mais sans piqûre elles sont bien trop lourdes et gorgées de miel pour piquer.

Pillage au rucher 09 (3) 


Pillage au rucher 09 (4)

Pillage au rucher 09 (2)
Il est temps d’agir, à l’aide de l’enfumoir il faut crée un épais nuage de fumée.

Pillage au rucher 09 (7) 

Leur donnant l’impression que le rucher est en feu, ils s’empressent de sortir du rucher, en fuiant elles claquent comme un vacarme de grêlon contre les vitres.

Pillage au rucher 09 (5) 

Bientôt l’intérieur n’est que fumée

Pillage au rucher 09 (6) 


Pillage au rucher 09 (9)
Les fentes du rucher laissent entrevoir les rayons de soleil.

Pillage au rucher 09 (10) 

Créant des jeux de lumières.

Pillage au rucher 09 (11) 
Pillage au rucher 09 (13)

Pillage au rucher 09 (12)

Pillage au rucher 09 (14)
Après quelques minutes, une inspection de l’étendu des dégâts, qui sont bien pire de ce que j’aurai pu imaginer.

Sur une quantité d’environ une quarantaine de kilos de miel entreposé dans les cadres, ne reste plus que deux ou trois kilos.

Au bas de l’armoire ne reste qu’une épaisse couche d’opercules des cristaux de miels cristallisés et de quelques abeilles mortes d’épuisement.   

Pillage au rucher 09 (15) 

Sur le sol, des cadavres d’abeilles mortes d’épuisement et de batailles. Et dire que tout ça est arrivé juste pour une petite ouverture 1 cm sur 50 de haut.

Pillage au rucher 09 (16)
En conséquence tous les cadres sont irrécupérables, littéralement déchiquetés par les abeilles, des cadres supplémentaires qui ont été fondu.
Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 21:29

L’été dernier j’ai été attiré par un point rouge dans l’herbe, c’est la première fois que je le vois.
Un peu de recherche sur Internet.

Une petite description;
(Les imagos se trouvent fréquemment sur les fleurs où ils se nourrissent de nectar et de minuscules insectes. Les larves par contre sont exclusivement carnivores. Dans le sol elles détruisent quantité de nuisibles)

J’ai été fasciné par ses couleurs dont je vous présente quelques clichés.
Cantharis fusca – Téléphore sombre P5260039 (4)


Cantharis fusca – Téléphore sombre P5260038 (1)

Cantharis fusca – Téléphore sombre P5260039 (1)

Cantharis fusca – Téléphore sombre P5260039 (3)

Cantharis fusca – Téléphore sombre P5260039

Cantharis fusca – Téléphore sombre P5260038 (2)
Repost 0
Published by abeille pat - dans insectes
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 20:57

Après avoir suivi les traces de Philippe, je me suis mis à suivre BDF, qui lui est passé par le Lac de Lispach. 
Il m’a été difficile de faire un trie des photos faites sur place pour le blog, que j’en ai mis un maximum en espérant qu’elles ne seront pas trop lourdes au téléchargement.

Tout d’abord les panneaux explicatif.

Lac de Lispach 


Lac de Lispach (b)
Un clin d’œil pour les randonneurs fainéants, un 6x6 pour gravir tous les dénivelés.

6x6 (1) 

1) Vue sur le lac

Lac de Lispach (2) 

2
Lac de Lispach (4)
3
Lac de Lispach (5)
4
Lac de Lispach (6)
5
Lac de Lispach (22)
6) Les linaigrettes.

linaigrettes (7) 

7
linaigrettes (8)
8) Les jeunes testent la tourbière, c’est impressionnant le sol qui bouge sous les pieds.

Lac de Lispach (9) 

9) Encore des vues du lac. 

Lac de Lispach (11) 

10
Lac de Lispach (12)
11
Lac de Lispach (14)
12
Lac de Lispach (15)
13) Les libellules par centaines et espèces, mais pas facile à prendre en photo.

 

Libellule (13a)
14) D’autres point de vues  

Lac de Lispach (10) 

15
Lac de Lispach (13)
16) Enfin je les distingue au loin, des taches rougeâtres.

Plante carnivores droseras (17) 

17
Plante carnivores droseras (18)
18 Ce sont les plantes carnivores que j’étais curieux de voir de prêt.

Plante carnivores droseras (19) 

19

Plante carnivores droseras (20) 

20) Ici une mouche en repas
Plante carnivores droseras (21)
21) Une dernière vue, avant de rentrer de cette belle journée découverte.

Lac de Lispach (23) 

 Un clin d'oeil , je compte également suivre les traces des mes autres amis virtuel RM et UNO, qui eux aussi me font rêver par leur randonner.                        

Repost 0
Published by abeille pat - dans vacances
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 19:54

Suite de la promenade, visite de la cascade Mérelle.

Une croix au bord du chemin.

 Croix chemin de la Mérelle 

La forêt est recouverte de belles plaques vertes

Végétations Mérelle (3) 

Dressé comme une couverture, donnant envie de s’allonger et de faire une bonne petite sieste,  mais trop humide.

Végétations Mérelle (2) 

La végétation d'une autre époque (préhistorique), où l'on y devine l'humidité qui règne.
Végétations Mérelle (1)

Végétations Mérelle
On longe le ruisseau qui se transformera en cascade.

Cascade Mérelle 

Il faut être bien chaussé, la voie est glissante.

Accès cascade Mérelle (1) 

Encore un effort, en veillant de bien se tenir avant d’y arriver sur les fesses.  

Accès cascade Mérelle 

Le dessus de la cascade

Cascade Mérelle (1) 


Cascade Mérelle (2)

Cascade Mérelle (3)

Cascade Mérelle (5)

Cascade Mérelle (4)
Et enfin la petite cascade.

Cascade Mérelle (6) 


Cascade Mérelle (7)
Au retour, passage sur un mignon petit pont.

Petit pont
Repost 0
Published by abeille pat - dans vacances
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 17:26

Cet été, il ne le sait pas, mais j’ai suivi les traces de Philippe, en famille.

Une escalade sur la tour Mérelle, c’est vrai qu’il ne faut pas avoir le vertige.

La voila

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--1-.jpg 

Vue du bas

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--2-.jpg 

La montée

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--8-.jpg 

Vue vers le bas

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--6-.jpg 

Vues alentours

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--3-.jpg 


Tour-d-observation-M-relle---P8090009--5-.jpg

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--7-.jpg
Au-dessus des cimes des sapins

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--9-.jpg 

Avant de continuer un bon casse-croûte.

Tour-d-observation-M-relle---P8090009--11-.jpg 

La forêt environnante, digne d’un compte de fée.
Tour-d-observation-M-relle---P8090009.jpg

Repost 0
Published by abeille pat - dans vacances
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 19:39

 

 

Aujourd’hui premier vol de propreté, et dire qu’avant-hier il y avait encore 10 cm de neige.

Premier vol abeilles 2010 

Le vol est encore assez timide, pas étonnant il ne fait que 5° à l’ombre, mais les rayons solaires réchauffent l’atmosphère.

Premier vol abeilles 2010 (1) 

Certaines sont plus actives que d’autres.

Premier vol abeilles 2010 (2) 

Celles qui sont actives n’ont pas encore de couvain ou très peu, les autres qui n’ont pas d’activité au trou de vol, ont une surface de couvain plus développé, ce qui les obligent à rester à l’intérieur et maintenir le couvain au chaud.

Premier vol abeilles 2010 (3) 

Ici un exemple: ruche de droite belle activité, celle de gauche très faible activité mais de l'eau de condensation.

Il est également possible que celles qui n’ont aucune activité, soient mortes mais cela ne se vérifiera qu’en mars.  

 Premier vol abeilles 2010 (4)

 

Repost 0
Published by abeille pat - dans Travaux d'hiver
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 08:44

Samedi la température étant un peu remontée 2°, j’ai profité pour faire un petit tour au rucher, vérifier si tout est en ordre.

 Ruche P1160013

Tiens de l’eau s’écoule de l’intérieur des ruches sur la planche d’envole.

Eau de condensation (2) 

C’est de l’eau de condensation !

Eau de condensation (1) 

C’est le signe de la reprise de la ponte, la grappe d’abeille augmente la température intérieur pour l’élevage, cette chaleur au contacte des parois froides de la ruche, se transforme en eau, d’où l’importance d’incliner les ruches afin que cette eau puisse s’écouler vers l’extérieur.

Sans cette inclinaison l’eau stagnerait dans la ruche, et provoquerait des moisissures et de l’humidité, qui serait néfaste pour la survie des abeilles.

Eau de condensation 

Heureusement, toutes ne sont pas encore à ce stade, avec notre climat ici, il y de gros risque que les températures redescendent encore en dessous de - 15°,  ce qui provoquera la mort du couvain aux extrémités de la grappe.

Ces larves et jeunes abeilles mortes ne pouvant être éliminé par les abeilles figées par le froid, pourraient pourrir et être vecteur aux développements de mycoses, loques.
Mais j’ai espoir que les surfaces de couvains ne sont pas importantes.

Malgré le froid, il y quelques courageuses qui bravent la fraîcheur (2°) et sortent se soulager, mais rare sont celles qui parviennent à revenir dans la colonie. Refroidi elles se posent sur la neige pour reprendre des forces, mais le sol étant gelée elles sont prises au piège et meurt.

Celle-là, a un peu plus de chance que sa voisine de droite.

Abeille sur neige 

Un petit bol de chaleur.
Abeille sur la main
Prête pour l’envol.
Abeille sur la main (1)
Très affaiblie, elle tentera de rentrer.
Bonne chance.

 

Repost 0
Published by abeille pat - dans Travaux d'hiver
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 18:11

Profitant de la neige fraîchement tombée, pour faire une petite sortie, je tombe sur des traces laissées par un ange dans la neige.

ange 

Ah non pas un ange, voici le coquin qui se donne à cœur joie sur cette neige fraîche.

 coucher dans la neige

La forêt recouverte d’une quinzaine de centimètres de neige

 Forêt

Ici, il l’a échappé belle.

Mirador 

Le temps est couvert, en-dessous un paysage de dunes de neige.

Neige 

Le ruisseau joue à cache-cache.

 Ruisseau gelé

L’étourneau se protège du froid.

Etourneau 

Au rucher, des petits points noirs sur la neige, qu’est-ce ?

 Rucher

Ce sont de pauvres abeilles, profitant d’un rayon de soleil pour sortir se soulager, surprises par les températures glaciales tombent sur la neige, et n’arrivent plus à s’envoler, meurent de froid
Abeille gelée
Repost 0
Published by abeille pat - dans Divers
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026