Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:00

Lors d’une sortie l’année passé, nous sommes passé par hasard à Moyenmoutier, mais malheureusement il pleuvait ce jour-là pour une balade. En roulant, nous passions devant une église, qu’on c’est dit pourquoi pas la visiter si elle est ouverte.

Abbaye de Moyenmoutier 

Et nous y voila, en faite c’est une Abbaye

Abbaye de Moyenmoutier (1)

Une belle maquette de l’Abbaye

Abbaye de Moyenmoutier (2) 

L’intérieur

Abbaye de Moyenmoutier (4)

 

Abbaye de Moyenmoutier (8)

 

L’orgue

Abbaye de Moyenmoutier (6)

 

Abbaye de Moyenmoutier (7)

Les sculptures murales

Abbaye de Moyenmoutier (3)

 

Abbaye de Moyenmoutier (5)

Des sculptures sur bois.

Abbaye de Moyenmoutier (13)

 

Abbaye de Moyenmoutier (12)

 

Abbaye de Moyenmoutier (14)

 

Abbaye de Moyenmoutier (9)

Mais ce qui m’a le plus impressionné, ce sont ces sculptures de visages.

Abbaye de Moyenmoutier (10)

 

Abbaye de Moyenmoutier (11)

J’ai été fasciné par les expressions de ses visages, aucune ne se ressemblaient, chacune sa propre personnalité, des regards d’enfants, doux, tristes, souriants, d’autres se montrent menaçants et agressifs.

Ces sculptures sont d’un réaliste impressionnant.

Quelques visages.

Abbaye de Moyenmoutier (15)

 

Abbaye de Moyenmoutier (16)

 

Abbaye de Moyenmoutier (17)

 

Abbaye de Moyenmoutier (18)

 

Abbaye de Moyenmoutier (19)

 

Abbaye de Moyenmoutier (20)

 

Abbaye de Moyenmoutier (21)

 

Abbaye de Moyenmoutier (22)

Rien que pour admirer ces sculptures, la visite de cette abbaye vaut le détour.        

Pour info http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Moyenmoutier

Repost 0
Published by abeille pat - dans monument
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 18:00

 

Grotte St Vit

Une petite balade entre Lutzelbourg ou Phalsbourg (cela dépend d’où on vient) et Saverne, se trouve une grotte, la Grotte St Vit, datent des environs de 1338.

Au sommet du rocher on découvre les restes d'une chapelle

St Vit

Entretenue par l'équipe des Amis de la grotte Saint-Vit, le fleurissement vaut le détour.

Grotte St Vit (3)

 

Grotte St Vit (1)

 

Grotte St Vit (2)

La grotte

Grotte St Vit (4)

A quelques pas de la grotte les deux châteaux du Greifenstein env.1165,

 

Château du Greifenstein

L'une des tours a fait l'objet d'un aménagement et son sommet est aujourd'hui accessible.

Château du Greifenstein (1)

Mais attention je déconseille l’accès avec des enfants, les rambardes donnent des signes de faiblesses.

Château du Greifenstein (2)

Une vue sur le château du Haut Barr en face.

Château du Greifenstein (5) + Ht Barr

La deuxième tour, une ruine.

Château du Greifenstein (3)

Là je n’ai pas pu m’empêcher de rire, une restauration d’un mur.

La honte pour les maçons qui ont réhabilités ce mur, y a pas à dire les anciens savaient encore travailler.

Parfois il vaut mieux ne rien faire (ou laisser faire les professionnels), que de réaliser un torchon, et c’est en temps qu’ancien maçon je dit ça !

Château du Greifenstein (4)

Un habitant des lieux

Lézard

Le retour par le Marienfels 

Marienfels 

Une magnifique vue sur Saverne et ses environs.

Ici aussi la plus grande prudence avec des enfants, les tenir par la main !

Marienfels (1)

Le retour par la bonne source, pour arriver au point de départ le parking Schlosserhoehe.

Bonne source      

Repost 0
Published by abeille pat - dans monument
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 18:00

Le 8 juillet, première récolte de sapin sur l’emplacement N°1.

Il y a huit jours j’avais visité les ruches, et j’ai été agréablement surpris, elles avaient remplis les hausses aux 2/3 en 5 jours, mais pas encore mûrie (operculé)

Mais depuis, petite déception, la récolte n’a pas évoluée significativement !

Nous avons entre temps subi de fortes averses qui ont atténué la miellée.

Même arrivé sur place pour la récolte, les conditions météo se sont dégradées, que j’hésitais a annuler l’opération.

Elles ont partiellement ralentie l’activité.

Miel de sapin 

Au bout d’une heure d'attente et de réflexion une éclaircie, que j’ai pris la décision de commencer, après tout j’avais tout préparé (remorque, hausse vide, cadres) que de renoncer ne m’arrangeait pas.

La récolte est très disparate d’une ruche à l’autre, certaines sont pleines comme ici, d’autres sont moyennes.

Miel de sapin (1)

A l’heure ou je publie cet article, les prévisions de miellées sont très faibles, c’est dommage la miellée était pourtant prometteuse, mais malheureusement la météo est venu perturber l’enthousiasme.

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 18:00

Les ruches qui étaient dans les châtaigniers ont été transhumées sur l’emplacement N°2.

Mais avant, il fallait être patient !

Il faisait encore doux cette soirée du 26 juin à 21h00, elles volaient encore comme folles, jusqu'à la nuit tombante.

Transhumance sapin 

 

 

Un va et vient jusqu’à la nuit

Après avoir attendu plus d’une heure nous avons pu charger les ruches.

Minuit passé, les voici sur leur nouvelle place.

Transhumance sapin (1)

Ne reste plus qu’à croiser les doigts pour une bonne miellée de sapin.

Repost 0
Published by abeille pat - dans La transhumance
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 18:00

Après la récolte du châtaignier, l’extraction du miel.

Comme dit précédemment elle n’a pas été terrible, mais le parfum est agréable et doux, la couleur a été très légèrement assombrie par le début d’une petite miellée de sapin survenu après la fin de la floraison des châtaigniers, mais sans nuire à l’appellation miel de châtaignier.

Miel de châtaignier 

Repost 0
Published by abeille pat - dans produits
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 19:06

Comme cela le laissait penser, (les châtaigniers n’ont pas été attrayant) cette première récolte c’est bien du sapin, d’un arôme et goût bien prononcé, très sombre et très sec 14.5%.

Miel de sapin 2011 

Enfin le miel tant attendu !?

Sauf que, petit bémol, il contient de minime traces de mélézitose !

Mélézitose (1)

Heureusement que ce ne sont que de petites traces sur l’un ou l’autre cadre, et qu'il soit resté en majorité coincer dans les cellules. 

Et que le miel a passé le tamis sans problème d’obstruction des fines mailles.   

Mélézitose 

Le miel de mélézitose est une plaie pour l’apiculteur, c’est un miel qui cristallise dans le cadre, impossible à extraire (sauf en picoteuse (tapez picoteuse dans recherche)). Et très mauvais pour les abeilles en provision hivernal.

Et s’il est extrait, il a tendance à cristalliser rapidement, ainsi que dans le pot la cristallisation ce fait doucement, en commençant par le fond, de petits grains se déposent au fond puis au fur à mesure des jours cette couche augmente.

Cette séparation donne également l’impression au consommateur, d’une séparation de phase, ou que le miel aurait été trafiqué avec du sucre, hors que ce n’est qu’un phénomène naturel de cristallisation.

C’est une des raisons qu'il est difficile de juger un bon miel d’un mauvais miel uniquement au visuel, il n’y que la dégustation et les analyses en laboratoire, qui peuvent détecter un miel falsifié.

En bouche, ce sont de petits grains qui fondent que très lentement au contacte de la chaleur et de la salive.

   

Bref, je dois quand même être un mauvais apiculteur, je ne suis même pas capable de me faire obéir par mes abeilles, je leurs ai pourtant interdit de récolter de ce miel !       

Le meilleur moyen d’éviter ce problème de miel mélézitosé, est de déplacer les abeilles de ces zones, ce que j’ai fais, en espérant que ce ne sera pas le cas sur la nouvelle place.

P.S.

Les quelques cadres qui présentaient des traces de mélézitose, ont été mis de côtés et donner aux nucléis afin qu'ils les nettoient, avant la réutilisation.

Repost 0
Published by abeille pat - dans produits
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 20:40

Ca y est, j’ai enfin pu recommencé à marquer les reines.

Marquer les reines, pourquoi ?

Pour pouvoir reconnaître l’âge et mieux la trouver parmi les abeilles.

Marquage d'une reine 

De couleur blanche pour les naissances de cette année.

Un petit rappel des couleurs.

Il est conseillé de suivre le code international des couleurs pour le marquage des reines.

C’est un cycle de cinq couleurs qui se suivent par roulement comme suit.

De couleur Blanc, pour les années de naissance se terminant par 1 et 6

De couleur jaune, pour les années de naissance se terminant par 2 et 7

De couleur Rouge, pour les années de naissance se terminant par 3 et 8

De couleur Vert, pour les années de naissance se terminant par 4 et 9

De couleur Bleu, pour les années de naissance se terminant par 5 et 0

 

L’on peut également marquer les reines avec une pastille de couleur qu’on colle (colle spéciale sans odeur bien sûr) sur le thorax (dos) de la reine.

Il existe aussi des pastilles de couleur + un numéro, ça c’est l’idéal par essaimage l’on sait de suite avec le N° d’où provient la reine.

Personnellement, après plusieurs déboires avec les pastilles, pas réellement les pastilles mais avec la colle !

Colle qui dans le temps perdait son pouvoir accrocheur, même en rachetant un nouveau tube chez le revendeur apicole, il était fréquent d’en recevoir un qui était oublié dans son stock et qui était encore plus vieux que le mien !

Maintenant j’utilise un marqueur à petite pointe (Posca), qui me donne entière satisfaction, d’une part par la facilité de l’application, le séchage rapide et une très bonne durée dans le temps.

Par contre, avant de redonner la reine, il faut attendre quelques instant que la couleur sèche !

Sinon la garde rapprochée de la reine s’empresse de nettoyer.

Marquage d'une reine (1)


Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 19:01

21 juin

Enfin une première petite récolte, ce n’est qu’une demie hausse de miel, mais il fallait les vider pour les alléger en vue de la transhumance dans les sapins.

1 Récolte sapin 2011 

Pour l’appellation de ce miel, je ne sais pas encore forêt ou sapin ?

Les abeilles ont bien volées dans les sapins, mais il y avait également quelques châtaigniers en fleurs. Ce ne sera qu’au goût et au parfum qu’il dégagera lors l’extraction que je saurai fixé.

24 juin, les ruches ont été transhumées sur le premier emplacement des sapins.

Transhumance sapin 2011

 

Une visite sur l’emplacement des châtaigniers.

Elles ont amassé de belles quantités de pollens, pollen qui leur sera très utile sur leur futur emplacement.

Puisqu’elles iront sur le deuxième emplacement des sapins, à env. 650 mètres d’altitude, les ressources polliniques sont très faibles là haut, il n’y a presque que des sapins. Cette réserve suffira juste le temps de la miellée.

Pollen du châtaignier

25 juin, la récolte du miel de châtaignier.

Récolte qui c’est faite dans de mauvaises conditions météos, temps frais, couvert et entrecoupé de petites goûtes de pluies, mais sans pillage ! Ça c’est bon signe !

Récolte qui n’a pas été exceptionnelle (rassurant pour le goût de la première récolte), mais suffisant pour tenir jusqu'à l’année prochaine.

Récolte du châtaignier

Et 4 jours plus trad elles ont été transhumées sur la deuxième place.

Repost 0
Published by abeille pat - dans La transhumance
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 21:48

La ruche que j’utilise est l’Alsacienne Haute

Ici sur la photo deux modèles.

ruche-avec-chasse-abeilles-P8160027.JPG 

 

Un peu d’histoire sur cette ruche.

C’est en 1868, que le pasteur Frédéric Bastian met au point ce modèle de ruche appelée plus tard ruche Bastian (Bastianstock) ou ruche alsacienne.

Source http://www.apiservices.com/abeille-de-france/articles/alsace.htm .

 

Une partie de ces ruches m’ont été transmises par mon grand-père, qui lui-même les a réalisées.

En fouinant dans les archives, l’année de fabrication devrait se situer vers 1925, environ 86 ans de service, et toujours en action, ça c’était encore du matos !

Les dimensions de cette ruche ne sont pas standards, puisqu’à cette époque chaque apiculteur était bricoleur et n’avait pas non plus les moyens d’acheter des ruches.

Et chacun les construisit d’après ses envies, ou chutes de bois récupérées ici et là, résultat on a des corps de ruches de 10 à 14 cadres, ainsi que des hausses de longueurs variables.

Ainsi que des ruches avec isolation, double paroi dont l’épaisseur est variable, ou sans isolation mais très rare.

Il n’y a que la largeur et la hauteur intérieure qui sont standard à chacun des apiculteurs, forcément l’intérieur est adapté aux dimensions du cadre, bien que l’on peut trouver des cadres aux dimensions variants de quelques millimètres à 1 cm!    

      

Elle est composée de deux éléments ;

Le corps de ruche

Elle est en bâtisse chaude, c'est-à-dire les cadres sont parallèles au trou de vol.

C'est  l’élément fondamental, c’est dans cette partie que la reine pond, se trouve les réserves de pollen et un peu de miel.

Composé de 10-14 cadres suivant conception.

Vue de face, trou de vol.

Ruche Alsacienne Haute 

 

La hausse

C’est l’élément qui ne contient que du miel.

Muni d’une grille à reine, interdisant l’accès à la reine et aux mâles, donc pas de couvain.

Le fond de la hausse, avec la grille à reine.

Grille à reine 

 

Avantages de cette ruche

1.     Adapté à mon climat (bonne isolation)

2.     Transport assez facile à deux personnes (même à une personne avec la hausse vide de miel)

3.     Cadres de corps de ruche et hausse aux mêmes formats, donc interchangeable.

4.     La hausse est munie d’une grille à reine.

5.     La reine sur un corps (plus de facilité à la trouver).

6.     Pas de couvain ni de pollen dans la hausse.

7.     Le miel est stocké par les abeilles en avant de la hausse, puis au fur et à mesure des rentrées de nectar complète vers l’arrière.

8.     Les cadres de hausses peuvent être manipulé sans crainte d’écraser la reine.

Inconvénients

1.     Ruche à protéger des intempéries.

2.     Posséder un rucher, ou les couvrir = manipulations supplémentaires   

3.     Hausse pleine de miel, très lourde à manipuler env. 40kg à soulever pour une vérification du corps de ruche.

4.     Fabriquer de plus petites caisses pour le transport du miel.

5.     Par forte miellée d’acacia, les cadres de hausse sont très vite pleines, mais pas encore operculés pour pouvoir en sortir (poser une deuxième hausse, les abeilles n’y vont pas)

6.     Pas de fond grillagé (pour les adeptes)

7.     Difficulté pour la pose d’une trappe à pollen.  

8.     Par forte miellée, récolter tous les 8 jours (sortir les cadres operculés)

 

Malgré ces inconvénients, pour rien au monde je ne changerai de modèle de ruche.

Même que certains inconvénients peuvent s’avérer avantageux ;

1.     Comme travailler dans un rucher ;

Le matériel est à porté de mains, hausses, caisses, cadres et outillage (pas d’oublie à la maison)

Avantage par mauvais temps on peut ouvrir les ruches, surtout en période d’élevage des reines quand il faut poser les cagettes avant l’éclosion des reines.

2.     Récolter tous les 8 jours ;

Peut paraître une contrainte et une surcharge de travail, en comparaison à la ruche à de plusieurs hausses, ce qui est vrai.

Mais j’ai remarqué qu’en prélevant du miel régulièrement, les abeilles s’activent plus rapidement à combler ce vide. En conclusion récoltent plus que celle qui ont déjà une ou deux hausses pleines (pourquoi travailler plus si les stocks sont suffisants).

C’est comme pour nous, plus ils nous tirent de cotisations, plus il faut travailler.

Travailler plus pour gagner plus, cela vous dit quelque chose ?   

 

Les dimensions * d’une de mes ruches.

Le corps de ruche, 13-14 cadre

Côtes extérieures 64 cm x 34 cm  h 38 cm

Côtes intérieures  57 cm x 26 cm  h 34 cm

La hausse 13 cadres.

Côtes extérieures 56.5 cm x 32cm  h 35.5cm

Côtes intérieures  52 cm x 26 cm h 32 cm

Le cadre

Côtes extérieures h 32 cm x 24 cm  barrette du haut 27.5cm

Côtes intérieures  h 30 cm x 22 cm 

 

La feuille de cire gaufrée

H 29.7 cm  x  l 21.8 cm

 

Voila un aperçu personnel sur cette ruche, que j’affectionne encore plus particulièrement parce qu’elle m'a été transmise par mon grand-père, que je n’ai malheureusement pas eu la chance de connaître assez (j’étais trop petit).     

 

Après maintes demandes d'un plan de cette ruche.

Cet hiver, si j’ai le temps, je vais m’y coller.

 

* mesures non contractuelles 

Repost 0
Published by abeille pat - dans informations
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 20:22

Actuellement une partie des ruches se trouve dans les châtaigniersMiellée de châtaignier 

Au rucher c’était la miellée de sapin ! qui débuta très tôt cette année, trop tôt !

1 Miellée de sapin (1) 

Sous les sapins les goûtes de miellats sont bien visible.

1 Miellée de sapin 

Du coup, je me morts les doigts, ai-je fais le bon choix de transhumer une partie des ruches dans les châtaigniers ?

Question que je me pose depuis que la météo c’est considérablement détérioré, laissant place à de fortes précipitations et une fraîcheur accentuée par un vent fort.

Si ces conditions perdure encore quelques jours, il y a fort à craindre que ce ne soit fini avec la miellée de sapin, qui pourtant était prometteuse d’une belle récolte.

Mais je n’avais pas vraiment le choix, mon stock de miel de châtaignier arrivant à la fin, il faut bien le renouveler.

Entre temps, les futurs emplacements ont été préparés.

(3) Transhumance sapin. 

A l’arrière plan, un apiculteur qui était plus futé que moi, qui a bien profité de la miellée de sapin, à vrai dire il a suivi mes conseils

(4) Transhumance sapin 

A part ça, au village été organisé le premier vide grenier, et une exposition des artisans créateurs.

Des photographes, une styliste, des peintres, broderie, décoration, écrivains, et j’en passe.

Deux exemples de créativité  

Une voisine aux talents de fée, réalisant des tableaux et figurines féeriques en coton.

puce (2) 

Une créatrice d’art de la table thermo vitrail, création en verre art verrier, vaisselle, luminaire etc.

Menuisier au fond à gauche et bien d’autres spécialités.  

puce (1) 

Et bien sur notre petite participation.

puce 

Et pour terminer des nouvelles du pouce.

Je suis satisfait voir très satisfait, après un mois sous pansement enfin la mise à jour.

La partie manquante a totalement repoussé, ne reste plus qu’une croûte au centre, l’ongle a également continué à pousser de 2-3 mm, ne reste plus qu’à retrouver la sensation du toucher.

pouce

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026