Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 18:00

Il est grand temps de poser les hausses, mais voilà la météo n’était pas au rendez-vous !

Il faisait frais à peine 10°, un petit vent qui accentua cette fraîcheur, impossible d’ouvrir une ruche, même à l’intérieur du rucher il faisait trop froid.

A l’extérieur les fruitiers sont en fleurs et pratiquement pas de vol des abeilles.

Abeilles et cerisier en fleurs 

Seul les abeilles pourvoyeuses d’eau sont activent devant le rucher, elles sont des centaines à parcourir l’herbe à absorber les gouttelettes d’eau sur celle-ci.

Abeille pourvoyeuse d’eau

Petite vidéo, en écoutant bien, on peut entendre le bruissement des ailles des abeilles tout autour.

 


 

Les cerisiers arrivent en fin de fleurissement

Abeilles et cerisier en fleurs (1)

En cherchant bien, on arrive à voir quelques abeilles butiner, et ce malgré la fraîcheur, des courageuses ou devrait-on dire des inconscientes sortent honorer leur rôle de pollinisateur, au péril de leurs vies.

Abeilles et cerisier en fleurs (2) 

C’est la première fois depuis que je pratique l’apiculture, que les ruches n’ont pas de hausses début mai, et pourtant les colonies sont prêtent.        

Abeilles et cerisier en fleurs (3) 

En attendant les beaux jours, je m’occupe comme je peux, j’ai fait scier des troncs de tilleuls en planche, planche qui serviront à la fabrication des cadres cet hiver.

Bois de tilleul

Je ne vous cache pas que je commence à déprimer, la saison apicole s’annonce morose, je disais que 2012 était la pire des années, mais là, 2013 est l’une des plus mauvaises années en début de saison, et pour la suite ?  

Repost 0
Published by abeille pat - dans vie apicole
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:00

 

La mare à grenouilles est en ébullition, c’est la saison des amours

Crapaud (1) 

Cohabitations entre crapauds et tritons.

Crapaud

Au cœur de l’action

Crapaud (2)

Cette fois les œufs de grenouilles sont nombreux, arriveront-il à terme ?  

Crapaud (3)

Après cette petite observation, retour à la recherche des dernières mues encore cachées quelque part dans la forêt.

Bien caché comme celle-ci

Mue de cerf

De plus près

Mue de cerf (1)

Encore plus près  

Mue de cerf (2)  

Sous d’autres angles

Mue de cerf (3)

 

Mue de cerf (4)

Petite particularité, l’andouiller de massacre et le surandouiller sont accolés, ce qui rend cette mue plus intéressante et reconnaissable la saison prochaine, quand avec de la chance on retrouvera ces mues.

Mue de cerf (5)

Cerise sur le gâteau, quelques jours plus tard quand je la reprends en mains, je remarque que j’avais trouvé sa soeur le 24 mars.

Les deux réunis, ils étaient distants de plus de 500m sans compter les dénivelés.

Paire de mues de cerf

Repost 0
Published by abeille pat - dans cerfs
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:00

Ce 7 avril, les premières fleurs de primevère sauvage font leur apparition

Primevère sauvage 

Ainsi que les fleurs anémone Sylvie, mais celles-ci sont encore fermées, il fait encore trop frais pour elles

Anémone sylvie

Une autre fleur, mais celle-ci ça fait déjà un an quelle est là, il est inutile que je vous donne le nom, à force de suivre mes articles vous devez la connaître maintenant.

Petite mue de cerf

Les grenouilles ont commencées leurs reproductions, on commence à apercevoir des œufs dans les mares 

Oeufs degrenouilles

Mais manque de chance pour les grenouilles, il a encore gelée cette nuit, anéantissant le bon développement des œufs

Mare gelée

Repost 0
Published by abeille pat - dans nature
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 18:00

Encore une journée fraîche, décidément cette année commence très mal côté météo.

A l’extérieur, il n’y a pratiquement pas de vol d’abeilles, le vent du nord refroidi l’atmosphère.

Rucher 

Les premiers cerisiers sont en fleurs, et pas une abeille sur ces fleurs, c’est désolant.

Cerisier

Mais que faire ? Je suis obligé d’ouvrir les ruches, je n’ai que le week-end pour m’en occuper, 8 jours sans intervenir ralentirait leurs progressions.

Comme pour cette ruche, n’ayant plus assez de place pour se développer, les abeilles ont construit sur la vitre arrière.

Cire sauvage

Malgré la fraîcheur extérieure et le peu du butinage depuis la dernière visite, les cires gaufrées sont bien construites, l’operculation du couvain a débuté sur les premières cires introduites le 7 avril.

Cire gaufrée 

D’autres cires sont remplies de larves

Cire gaufrée (1)   

Les cires du 14 avril sont construites, la reine commence également à pondre ceux-ci.

Cire gaufrée (2)

Maintenant toutes les ruches sont agrandies au maximum, cette ruche ci-dessous comme toutes les autres, a reçu à ce jour 8 nouvelles cires gaufrées.

Pour pouvoir les agrandir j’ai retiré le surplus de provisions, je n’ai laissé que deux cadres de provision à l’avant et à l’arrière, mais attention de laisser des provisions suffisantes pour tenir au minimum 15 jours.

Ruche

Dans huit jours (pour le 28-04-13, demain), il sera temps de poser les premières hausses, mais d’après les prévisions météo ce sera sûrement mission impossible, à suivre.      

Repost 0
Published by abeille pat - dans travaux au rucher
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:00

Elles sont également en retard, mais avec les beaux jours prochain cela devrait se faire.

La ruche du 8 mars, à l’ouverture bonne surprise elle est pleine d’abeilles.

Ruche Alsacienne Ht 

Il y a du couvain, la reine est là, est-ce celle que j’avais donné le 8 mars ?

Cadre couvain

La voici, elle a été acceptée, ouf

Reine des abeilles

C’est le premier jour qu'il fait beau, et les abeilles n’ont pas tardées à trouver une source de miellée, puisqu'en manipulant les cadres des gouttelettes tombent du cadre, ainsi que des petites pelotes de pollen jaune.

Gouttelettes de miel

Gouttelette que les abeilles s’empressent de lécher.

Gouttelettes de miel (1)

Après la visite, les premiers cadres de cire gaufrée ont été rajoutés au nombre de trois.

Le week-end prochain le surplus de nourriture sera remplacé par d’autres cires gaufrées.      

Repost 0
Published by abeille pat - dans travaux au rucher
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 18:00

Le sanglier du petit matin

Une photo pour répondre à notre ami UNO

Mon fils fait1m76, et pour l’instant il n’a pas encore de ventre donc il arrive à passer entre.

Arbre remarquable 

Un chevreuil

Chevreuil

Les Scille à 2 fleurs sont enfin en fleurs

Scille à 2 fleurs

Pour mon fils, deux petites pointes blanches qui dépassent de l’herbe

Bois de cerf

Un petit 8 cors

Bois de cerf (1)

Bientôt la fin de cette saison mues 2013, les cerfs âgés ayant tous perdu leurs bois, il ne reste plus que les jeunes encore de coiffés. 

Repost 0
Published by abeille pat - dans cerfs
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 18:01

Le 13 et 14 avril, ça y est, il fait enfin beau pour vérifier toutes les ruches

Comme remarqué dans la visite partielle, les ruches ont du retard dans le développement, elles commencent tout juste la ponte, elles sont à un niveau d’un début de mars.

Rucher 

Comme tous les ans il y a de forte disparité dans la force des colonies, il y en avait qui sont devenu bourdonneuses, toutes des reines de 2012, et de très faibles qui ne survivront pas que je serai obligé de supprimer prochainement, je leur laisse encore 2 semaines avant de prendre une décision.

Mais heureusement la majorité est en forme, assez forte à très forte.

Crie gaufrée

Les cires gaufrées que j’avais insérées le 7 avril, n’ont pas toute été construite, sur les deux cires, une seule a été amorcée, la cire de l’arrière n’a pas été touchée par les abeilles (voir photo ci-dessus).

Celles qui sont en construction sont presque terminées (photo ci-dessous)

Crie gaufrée (1)

Et comme je le rappelle tous les ans, si vous voulez que vos colonies se développent rapidement (surtout cette année où les ruches sont en retard), il faut insérer les cires gaufrées tôt, se sont ces cadres que les reines privilégient pour pondre en début de saison.

Malgré la fraîcheur qu’il y eu jusqu’à aujourd’hui, les cires qui sont en cour de construction ont été pondu.

De plus près, une vieille reine marqué bleu de 2010 et des œufs au fond des cellules.

Crie gaufrée (2)

La suite de cette visite a été principalement axée sur l’agrandissement du volume occupé par les abeilles, en insérant le maximum de cire gaufrée, selon la force de la colonie soit d’une à trois cires par ruche.

Il faut agrandir progressivement, tenir compte de la météo des prochains jours, les prévisions étant bonne on peut intercaler une cire gaufrée dans le nid à couvain et aux extrémités, mais à proscrire la cire dans le nid si les conditions sont défavorables.

Petite parenthèse, la ruche qui était orpheline le 8 mars, l’opération de sauvetage à réussi, elle est bien forte et la reine est bien là et en bonne ponte, d’ailleurs Laurent S qui m’a accompagné ce jour au rucher, désireux d’apprendre l’apiculture pourra en témoigner.

Le week-end prochain, si les conditions météos le permettront, l’agrandissement des ruches se poursuivra par le remplacement du surplus des cadres de provisions par des cires gaufrées, voir tous les cadres de provisions puisque les cerisiers vont commencer à fleurir dans 3-4 jours, suivi des pommiers dans la foulé.

Tout dépendra de la météo.

Repost 0
Published by abeille pat - dans travaux au rucher
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 18:00

Ici ce n’est pas le soleil qui se lève, mais la lune qui se couche

Coucher de lune 

Là, c’est le soleil qui se lève.

Et encore une mue que je ramasse sous les yeux de mon fils, ou plutôt sous les pieds de mon fils, c’est encore une histoire d’angle de vue.

Il ne suffit pas toujours d’avoir de l’intuition ou une bonne vue, mais aussi avoir une bonne paire de jumelle.

Plus de détails sur la photo, la mue et sous l’arbre (flèche rouge), et mon fils dans l’encadré bleu, je suis à l’endroit de la prise de vue.

Je regarde à l’aide de mes jumelles tout l’horizon, de haut en bas, de droite à gauche, puis en direction de mon fils, et là je suis intrigué par deux bouts de branches derrière le passage de mon fils.

Je lui fais signe de la main qu’il doit retourner sur ses pas, tout en le guidant sur ces deux morceaux de branches, et là, à sa grande surprise une mue !

Lever du jour 

Elle n’est pas grande, un petit six, mais tout de même pas une raison de la laisser là.

Une vue sur les deux andouillers que j’avais vu à la jumelle.

Bois de cerf (1) 

Ce doit être un cerf qui n’évolue pas terriblement, en comparaison à la meule qui fait 21cm circonférence pour 55cm et 700g, à moins que ce ne soit un jeune cerf prometteur, pour en juger il faudrait le voir sur pied, ou sa dentition.

Bois de cerf 

Après cette découverte inattendue, nous continuons notre recherche mais nous n’avons plus eu de chance, nous sommes peut-être passés à côté d’une dizaine de mues ou plus sans les voir, ça on ne le saura jamais.

Mais cela ne fait rien, le plaisir de parcourir la nature et un régal.

Nous avons découvert un nid de feuillages et de branchages, nid typique d’une laie

Nid d'une laie 

En s’approchant discrètement, on peut apercevoir un petit marcassin.

Marcassin 

Toujours aussi mignon

Marcassin (1) 

Se sentant observé ils se faufilent sous les feuilles pour se cacher

Marcassin (2) 

Le temps de prendre quelques clichés, et hop qu’il faut partir pour ne pas les déranger plus longtemps, leurs mère ne doit pas être loin.

Marcassin (3) 

Il n’y pas de risque une laie prend d’habitude la fuite.

Ce n’est qu’une fois, que j’ai eu affaire à une laie qui avait un instinct maternel très protectrice, quitte à charger, mais ça c'est bien terminé, par une séance d'allaitement.  

Marcassin (4)                                                       

Repost 0
Published by abeille pat - dans mammifères
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 18:00

Première découverte, ce n’est pas vraiment ce que je cherchais, une balle de golf, en tous les cas c’est la balle d’un bon lanceur, le golf le plus proche est à  + de 45 km d’ici.

Balle de golf 

Bon, je ne veux pas me venter, mais pour trouver une mue en forêt il ne faut pas uniquement de l’intuition, mais surtout l’œil, cette mue était à plus de 30m de ma position, la photo a été zoomée

Mue de cerf

C’est une mue de 2012 et bien dissimulé sous les branchages et feuilles mortes.

Mue-de-cerf--1-.JPG

Particularité elle a une meule concave.

Mue de cerf (3)

Présentation de la mue, sur deux arbres jumeaux ayant les racines au-dessus de terre.

Mue de cerf (2)

Encore un arbre ayant les racines à l’air libre, mais celui-ci ne tiendra plus longtemps, les dernières racines ne pourront rien contre l’érosion du sol.

Acacia

Deuxième mue de la matinée, elle était prisonnière des ronces, il n’y avait que la meule blanche de visible, un grand zoom pour que vous puissiez la distinguer facilement.

En voyant la meule de loin, j’ai eu une montée d’adrénaline j’étais persuadé d’avoir trouvé le deuxième bois de mon fils.

Mue de cerf (4)

Mais de plus près, déception, c’est une autre mue !

Mais je suis tout de même heureux de l’avoir découverte.

Mue de cerf (5)

Les deux de la matinée réunis

Mue de cerf (6)

Encore une belle matinée fructueuse passée en forêt.

Repost 0
Published by abeille pat - dans cerfs
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 18:00

Ce jour là il faisait beau mais pas chaud 12° maximum, les abeilles volent et rentrent du pollen frais.

Rucher 

J’ai tout de même ouvert les ruches du rucher, qui eux sont abritées du vent, minimisant ainsi le refroidissement provoqué par cet intrusion.

Au trou de vol, toutes les ruches rentrent du pollen, est-ce le signe que les reines pondent ?

Réponse ;

Pas toujours,

Celles qui ont de grosses pelotes accrochées aux pattes, théoriquement c’est bon signe, la reine est en ponte.

Mais celles qui rentrent avec peu ou de petites pelotes de pollens, c’est moins sûr, il peut s’agir de colonie orpheline ou bourdonneuse.   

Comme sur cette colonie, les abeilles ramènent du pollen, mais le couvain est bourdonneu, la colonie n’a plus de reine ou la reine est devenue stérile.

Cette colonie a été supprimée, ainsi que 3 autres ayant le même problème, les abeilles ont été secouées au sol et s’envoleront rejoindre d’autres colonies.

Couvain bourdonneu

La visite dans l’ensemble à été très rapide, la plus part du temps je n’ai ouvert que le premier couvercle, afin de limiter le refroidissement.

C’était juste une visite pour me rassurer sur les provisions et la force des colonies.

Les provisions sont encore abondantes, à ce niveau je n’ai pas de souci à me faire.

Par contre ce qui est de la force des colonies, c’est moins luisant, les reines ont stoppé ou ralenti la ponte en mars à cause du froid.

Les abeilles d’hiver arrivant en fin de vie, ne sont pas suffisamment renouvelées par la nouvelle génération, ce qui provoque un effondrement des colonies. Il est urgent qu’il fasse beau et chaud les prochains jours, sinon ça va aller mal pour les colonies les plus faibles.        

Pour celles qui sont fortes, j’ai rajouté une à deux cires gaufrées, contrairement aux autres années, uniquement à l’arrière du premier cadre de nourriture se trouvant à l’arrière du couvain.

Ruche

Conclusion

Les colonies ne décollent pas, elles sont à un niveau d'un mois de février soit + d'un mois de retrad , la ponte est au ralenti, les abeilles d’hiver meurent et ne sont pas remplacées, l’année commence mal.

Si je consulte mes données antérieures, ce début de saison ressemble à 2008 qui était une année médiocre, que va donner 2013 ?

Repost 0
Published by abeille pat - dans travaux au rucher
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026