Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 18:00

C’était un jour, quand j’étais en prospection des acacias, que j’ai surpris deux faisans au combat.

Combat de faisan Comme chez le cerf, une série d’intimidation

Combat de faisan (1)Une marche parallèle

Combat de faisan (2)Le face à face

Combat de faisan (3)La fuite du perdant

Combat de faisan (4)Combat de faisan (5)Le vainqueur, fière comme un coq.

Ce qui est dommage, c’est que les plus belles scènes du combat se sont déroulées le temps de sortir l’appareil de son sac de transport !

Combat de faisan (6)

Quelques jours plus tard, de plus près.

Combat de faisan (8)Combat de faisan (7)

Partager cet article

Repost 0
Published by abeille pat - dans oiseaux
commenter cet article

commentaires

Barsczus 24/06/2014 13:50

Bonjour,
Merci pour votre prompte réponse. J'ai téléphone et ils doivent reprendre contact avec moi. Je ne lâcherai pas. Il faut savoir se qu'ils ont réellement mis, avec quoi ils nous empoisonnent et aussi
qu'ils réparent les conséquences de leur inconscience.
Maintenant j'espère que les quelques abeilles qui restent vont pouvoir redémarrer la ruche, il y a encore beaucoup de fleurs, alors j'espère .....
Encore merci et a bientôt pour la suite.

abeille pat 26/08/2014 21:07

Bonjour
C'est bien ce que je craignais, il c’était passé trop de temps entre le début et l’appel du service vétérinaire.
Le terrain dans la garrigue, c’est une bonne alternative.
Si j’ai un conseil à donner, c’est dans un premier temps de garder une partie de vos ruches à l’emplacement actuel, et de comparer la progression des colonies sur les deux emplacements, avant de déménager toutes vos ruches.
Cordialement
Pat

BARSCZUS 26/08/2014 16:08

Bonjour,
Je suis complètement écoeurée, le service vétérinaire n'a pas prélevé d'abeilles car elles étaient mortes depuis trop longtemps, mais il n'a pas voulu prélever du miel. Le viticulteur jure, qu'il n'a pas utilisé de produit toxique, d'ailleurs a-t-il ajouté j'abandonne la viticulture.
de toute façon ce n'est un secret pour personne que les viticulteurs d'ici vont s'approvisionner en Espagne ou ils trouvent les produits interdits en France. Ils sont très nombreux dans la jardinerie qui distribue ces produits, certains se sont même fait attraper mais ils continuent.Ma ruche principale est parfaitement vide, et dans l'autre quelques abeilles survivent, la reine est donc bien là et comme il fait beau et qu'il y a toujours des fleurs j'espère qu'elles pourront faire des provisions pour l'hiver.On m'a proposé un terrain dans la garrigue mais c'est sur le village à côté. Je verrai au printemps.

abeille pat 08/07/2014 21:21



Alors ? Des nouvelles ?



Bars aussi 22/06/2014 10:05

Aujourd'hui jour de tristesse, hier j'ai découvert mon rucher complètement dévasté.
Ayant débuté il y a 3 ans avec une ruche cette année je me lance dans la division de ma ruche tout va pour le mieux, miel à profusion jusqu'au moment ou mon voisin viticulteur se met a traiter.
Donc hier ne sachant pas pourquoi mes ruches étaient déciméesje prends 2 cadres dans mon panier de courses et je vais au marche pour les montrer à l'apiculteur du coin qui m'a vendu ma ruche
initiale. Verdict sans appel
"Pesticides". Donc de retour à la maison je mets mon sac dehors fin que les abeilles
le nettoyé et ce matin énorme surprise elles sont toutes mortes ! Déception, énorme colère. Quand je pense qu'il y a deux jours je donnais les prunes sauvages de l'arbre qui se trouve a côté des
ruches à une maman qui a deux petits enfants. Je suis scandalisée, et nous sommes 3 a cultiver un lopin de terre, persuades de manger Bio.
Pouvez-vous me conseiller, sur les démarches à faire afin que de tels faits ne se reproduisent pas. Tel : 04 68 48 29 57
Merci

abeille pat 22/06/2014 14:16



Bonjour,


Je suis très attristé de ce qui vous arrive.


Mais il faut rester prudent, et ne pas tirer de conclusions hâtives, je connais des apiculteurs qui ont
des ruches à proximité de vignes et ils n’on jamais eu de mortalité total de ruches. Cela ne veut pas dire, que les traitements ne sont pas sans effets pour le développement des colonies, nous
savons tous que c’est traitement sont néfastes.


Dans votre cas, il aurait fallu faire appel immédiatement à un responsable du GDSA de votre département,
il est le seul habilité à faire des prélèvements, afin de faire analyser les échantillons (abeilles, miel, cire et couvain) en laboratoire.


C’est la seule voie pour vous, si vous n’avez pas détruit la ruche morte, il est encore temps de faire
appel à un agent. D’après ses résultats, il sera alors possible d’incriminer le viticulteur, qui, je suppose aura employé des produits non homologués, ou surdosés. Dans ce cas, vous serez
indemnisé et le viticulteur sévèrement réprimé, et si vous ne faite rien contre, l’année prochaine vous aurez le même problème, puisque le viticulteur emploiera la même molécule.


Bonne chance et tenez moi au courant



Présentation

  • : Le blog de abeille pat
  • Le blog de abeille pat
  • : Apiculture. Tout sur la conduite d’un rucher et la vie des abeilles
  • Contact

Miel. Le rucher de L'Abeille Pat

Envie de miel, vous pouvez me contacter, je me ferai un plaisir de vous servir.

passion-apiculture

 

Archives

hobbies 

Pages

hobbies

http://geoloc11.whoaremyfriends.net/private/geoweather.php?compte=140157419026